Archive

Les robes « importables » de Paco Rabanne

MEYER, Jan | 11 novembre 2018 |

Paco Rabanne lors d'une séance "d'essayage".
Il avait été un véritable rebelle de la mode dans les années 60. Une exposition à Rouen rend hommage à ses robes en métal.

 

Le Musée le Secq des Tournelles à Rouen, qui possède certainement une des plus belles collections d’objets de ferronnerie et de serrurerie d’art au monde fait un clin d’œil à la mode. Ceux qui ont visité ce musée installé dans une chapelle n’ont pas oublié la série des ceintures de chasteté ou de colliers à clous forgés. C’est cependant sur un autre type de vêtements que l’établissement s’est penché. L’expo qui est proposée dans ce musée insolite jusqu’au 19 mai porte sur des habits à peine plus confortables : les robes de Paco Rabanne. Dès 1966, le couturier provocateur avait proposé « 12 robes importables en matériaux contemporains » défilant au son du « Marteau sans maitre » de Pierre Boulez. Le public retiendra, un demi-siècle plus tard, les robes en métal immortalisées notamment par la sublime Françoise Hardy.

Musée le Secq des Tournelles, entrée gratuite, Rouen.

http://museelesecqdestournelles.fr



Informations

Newsletter

2 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

  • La santé des dirigeants !

    Une conférence animée par Olivier Torrès spécialiste de l'entrepreneuriat et des TPE, PME se tiendra le 1er octobre à Paris.

    11 septembre 2019
  • Un coulissant magnétique ?

    Est-ce une vraie innovation ou une farce pour faire le buzz ? L’Italien Secco Sistemi s’apprête à lancer un coulissant sur champ ...

    11 septembre 2019
  • Construire 2000 logements par an

    Frédéric Carré, dirigeant de Carré SA est le nouveau président de Promologis. Il vise un ambitieux programme de mises en chantier.

    11 septembre 2019
Dossiers de la rédaction